Communication interne /
Compte rendus

Compte rendus d'assemblée générale

Compte rendu de l'AG du 4 février 2017

Grésivaudan Sud Ecologie

Compte -rendu de l’Assemblée générale du 4 février 2017

à Saint Marcellin

De 9h à 12h, AG statutaire

. présents :15 + 3 procurations ( le quorum est atteint) .

  • Le président Pierre Feugier présente le rapport d’activité pour 2016 et fait un rapide bilan moral . Cf annexe 1

Le rapport d’activité et le bilan moral sont approuvés à l’unanimité

  • Didier Brun, trésorier présente le bilan financier de l’exercice 201 ( voir annexe2) . approuvé à l’unanimité (moins une abstention, la sienne).Il rappelle le changement de banque effectué ( de la Caisse d’Epargne au Crédit Mutuel). Il précise l’évolution des adhésions (18 pour 20 l’an passé) : un bilan de 13 +4 qui ont réadhéré, 5 qui n’ont pas réadhéré (plusieurs oublis de personnes pourtant actives dans l’association) et 1 nouvelle adhésion. Nécessité de faire des rappels pour des membres actifs qui oublient qu’ils n’ont pas réglé.
  • Cotisations : il est décidé de maintenir le prix de la cotisation à 10€ pour les non imposables, à 30€ ( déductibles des impôts à 66% avec reçu, ce qui ramène la cotisation à 10 €) pour les imposables et de 5€ pour les étudiants et les chômeurs. Les reçus sont distribués et seront envoyés avec le compte rendu pour les absents.
  • Election du CA. Le CA se renouvelle partiellement : Claudette Terpan se retire du CA pour raison de santé , entre une nouvelle membre, Yvonne Idelon. le CA se compose comme suit : Pierre Feugier, Didier Brun, Monique Baudoin (bureau qui se représente), Yvonne Idelon, Jacques Lernoud qui s’occupe plus particulièrement des déchets et relations avec le SICTOM, Martine Pucel, Aline Pennors ( CAN), Brigitte Briel qui nous représente dans diverses instances (CLD…) et Agnès Veyret, secrétaire adjointe.

Elu à l’unanimité.

Présentation des actions en cours et projets, discussion :

  • Sictom ,déchets ménagers :

En ce qui concerne les déchets ménagers, GSEa constaté l’état souvent déplorable autour des moloks, particulièrement à la période des fêtes :Brigitte avec le groupe de PAIS a ramassé 6 tonnes de déchets déposés aux alentours de ceux-ci qui débordaient après Noël ; et presque autant après le jour de l’an alors que cette fois les moloks étaient vides…(je vous joint une des photos envoyées par Brigitte ainsi qu’un récapitulatif des ramassages) :mauvais fonctionnement de certains moloks, ramassage par la CETA par toujours suffisant mais aussi énormément d’incivilités…proposition est faite de rencontrer le nouveau vice-président responsable déchets à la Grande communauté de communes, J Marc vernet ( si possible avec un représentant d’ENI) pour discuter et lui faire part de quelques suggestions : -renouveler l’affichage sur tous les conteneurs et les mettre à jour ; envoyer un bulletin d’information précis avec les indications de tri, les coûts.. en même temps que les factures (tout le monde ne reçoit pas le bulletin du SICTOM en particulier ceux qui ont un stop pub sur leurs boites aux lettres), prévoir avec les communes l’organisation d’un ramassage mensuel des gros encombrants (tout le monde n’a pas les moyens de les transporter à la déchetterie), prévoir aussi sur un certain nombre de points propres un bac spécial pour les cartons, revoir la gestion des moloks…

  • Préparation de la soirée du 16 février avec Astre au cinéma les Méliès à 19h30: Lionel Jacotot présente le film « Qu’est-ce qu’on attend ? » qui montre comment une commune de France a lancé depuis 2009 un programme de démocratie participative, intitulé "21 actions pour le XXIe siècle où tous les aspects de la vie quotidienne sont présents : l’alimentation, l’énergie, les transports, l’habitat, l’argent, le travail et l’école. L'ambition du programme est de parvenir à rendre le village complètement autonome, à travers notamment une activité et une production localisées afin de réduire les dépenses énergétiques. Depuis 2005, 120 000 euros ont été économisés en frais de fonctionnement et les émissions directes de gaz à effet de serre ont été réduites de 600 tonnes par an. Une centaine d’emplois a également été créée.

La projection sera suivie d’un débat avec la présence du président des « centrales villageoises du Royans-Vercors », on propose 3/:4 h,environ ; Christian blanquet participera à l’animation de la soirée ; on se répartit les affiches et la publicité à faire, l’envoi d’invitation aux maires de communes.

On aimerait que cette soirée puisse déboucher sur l’organisation de journées de réflexion au printemps avec des ateliers sur le thème : et ici qu’est-ce qu’on fait et qu’est-ce qu’on peut faire ?

  • Center parcs : Depuis le dernier jugement de la cour d’appel de Lyon, plus de nouvelles ; P et V vont en cassation auprès du Conseil d’Etat. On ne sait pas ce qui en est de la loi Censi-Bouvard (qui accorde de larges avantages fiscaux à Pierre et vacances)qui devait arriver arrive à son terme en 2016. Les Verts avaientdemandé sa suppression et de réorienter les subventions pour l’aide au logement en montagne…. Pierre déplore que les seules actions un peu efficaces sur le plan juridique ne concerne que des aspects environnementaux et met l’accent sur le problème économique ( ce que font aussi les collectifs anti center parcs)…
  • Semaine pour des alternatives aux pesticides :

On aimerait bien y participer cette année encore, soit en faisant venir un film aux Méliès avec débat après, soit en faisant venir un intervenant : J.P Robin nous parle de la conférence faite à Peyrins par un agroécologue très intéressant, Olivier de Schutter qu’il faudrait essayer de contacter. Le délai est un peu court car la semaine a lieu du 20 au 30 mars. On contacte ENI pour voir s’ils veulent faire quelquechose en commun avec nous

  • le problème des nuisances olfactives sur saint Marcellin et les alentours continue; il s’agit bien d’odeurs liées au brassage du compost des déchets verts et au transport. Les odeurs sont tellement incommodantes qu’elles rendent certaines personnes malades. GSE en avait parlé à M. Lovatin (responsable compost au SICTOM) mais il faudrait peut-être le refaire car ça n’a pas eu d’effet (faire une lettre au nom de GSE ?).
  • le Réseau de veille ecologique de la FRAPNA souhaiterait que nous allions à la réunion du 10 février ; Catherine Roveda nous y représente.
  • Pour mettre au point tout cela ( pesticides, lettres) un CA aura lieu le vendredi 3 mars à 20h15 à la MDA salle 2 (toutes les bonnes volontés même non membres du CA peuvent venir). En attendant, je fais passer un article compte rendu de l’AG dans le Mémorial( paru ce vendredi 10)

L’AG se termine par le pot de l’amitié et les discussions continuent un moment.

Pour tous ceux qui n’étaient pas présents, je rappelle qu’il vaut mieux payer sa cotisation rapidement en envoyant votre participation directement à notre trésorier Didier Brun à l’adresse en en-tête : chèques à l’ordre de GSE (30€ pour imposables, 10 € pour non imposables, 5 € pour étudiants et chômeurs).

A bientôt votre secrétaire, Monique Baudoin

Le 13 fev 2017.

___________________________________________________________________________

Annexe 2 : Rapport financier présenté par Didier Brun, trésorier.

bilan financier exercice du 30/01/2016 au 03/02/2017

Rappel : changement de banque

  • Avoir au 03/02/2017 : Banque Crédit Mutuel 1582,76 €

En caisse 52,629

Total 1636,05

  • rappel au 29.01.2016 : Banque Caisse d’Epargne : 1670,40

En caisse 48,92

Total 1719,32€

  • L’exercice fait donc apparaître un déficit de - 83,27

Rappel En 2015 : - 7, 85 €

En 2014 : + 96,83 €

En 2013 : + 360,07€

En 2012 : + 251,81 €

Entrées 2016 :

  • Adhésions : (20) ..380€
  • Interêts caisse d’épargne: 3,24€
  • Don Biocoop Saveurs 150,00€
  • Don martine (cotis 2015) 10,00
  • Entrées suite achats adherents SDN 52,35

Total des entrées 595,89€

Sorties 2013 :

  • Adhésion Réseau « sortir du nucléaire » 50€
  • Cotisation Macif 70,24 €
  • Cotisation FRAPNA Isère 80€
  • Timbres, papier ,secrétariat 29,98€
  • 12,00
  • Frais gestion de compte caisse epargne 54 €
  • Adhésion ANPCEN 40 €
  • CRIIRAD adhésion 45 €
  • Adhésion CNIID zéro waste 50€
  • Adhésion Alliance PEC oublié
  • Adhésion PCSCP oublié
  • Facture « multiplan » marché avril 156,94€
  • Achats réseau SDN 57,40€
  • Abonnement carte dépôt CM 7,60€
  • Cotisation SERA (santé environnement RAlpes) 25€

Total 679,16€

Différences entrées/sorties :- 83,27€

Quitus est donné au trésorier à l’unanimité moins une abstention (la sienne

CR de L'AG du 30 janvier 2016 à Saint Marcellin

De 9h45 à 12h 30, AG statutaire, salle 7 Saint Laurent

. présents :12 + 3 procurations ( le quorum est atteint) .

Michèle Bonneton, députée de la 9ème circonscription nous fait l’honneur d’assister à notre assemblée générale.

  • Le président Pierre Feugier présente le rapport d’activité pour 2015 et fait un rapide bilan moral . Cf annexe 1

Le rapport d’activité et le bilan moral sont approuvés à l’unanimité

  • Didier Brun, trésorier présente le bilan financier de l’exercice 2015 ( voir annexe2) . approuvé à l’unanimité (moins une abstention, la sienne). Il précise l’évolution des adhésions (20 pour 27 l’an passé) : un bilan de 17 +3 qui ont réadhéré, 10 qui n’ont pas réadhéré (plusieurs oublis de personnes pourtant actives dans l’association) et 1 nouvelle adhésion. Nécessité de faire des rappels pour des membres actifs qui oublient qu’ils n’ont pas réglé.
  • Cotisations : il est décidé de maintenir le prix de la cotisation à 10€ pour les non imposables, à 30€ ( déductibles des impôts à 66% avec reçu, ce qui ramène la cotisation à 10 €) pour les imposables et de 5€ pour les étudiants et les chômeurs. Les reçus ont été envoyés avec la convocation .
  • Election du CA. Le CA se représente dans son entier, intégration d’un nouveau membre, Agnès Veyret ; le CA se compose comme suit : Pierre Feugier, Didier Brun, Monique Baudoin (bureau qui se représente), Claudette Terpan, Jacques Lernoud qui s’occupe plus particulièrement des déchets et relations avec le SICTOM, Martine Pucel, Aline Pennors ( CAN), Brigitte Briel qui nous représente dans diverses instances (CLD…) et Agnès Veyret, secrétaire adjointe, qui nous représente auprès de PCSCP.

Elu à l’unanimité.

Présentation des actions en cours et projets, discussion :

  • Sictom : présentation d’un projet de lettre ouverte au Président du Sictom, préparé par des membres du bureau de GSE et SOS Déchets. Cette lettre serait proposée à plusieurs associations : ENI, La Sône environnement, SeauSEnvironnement, CFS et envoyée au président du SICTOM , le chargé de communication et les présidents de COM Com et envoyé en lettre ouverte aux médias locaux ( voir projet amendé joint). Brigitte Briel fait remarquer que lors de lendemains de fête l’an passé une équipe de 6 ou 7 personnes de la recyclerie (personnes en réinsertion) avaient ramassé 8t de déchets en surplus pour un coût peu élevé qet que cela pourrait être renouvelé.. Elle signale également que la future « grande ComCom » a prévu de créer des postes équivalent aux ex gardes champêtres qui pourraient avoir compétence de verbalisation ; ce serait distinct des brigades vertes.
  • On évoque aussi le problème des dessertes forestières dans un état déplorable à maints endroits ; rôle de leader+ ?
  • Contrats rivières : selon Pierre, les études financées par l’agence de bassin s’éternisent et s’empilent alors que des travaux plus simples pourraient être faits. Pierre et Aline se proposent de prendre rendez vous pour rencontrer le président Vincent Lavergne pour faire le point et en rendre ensuite compte à Michèle Bonneton.
  • Nucléaire : 2016 commémore 2 catastrophes nucléaires : les 5 ans de Fukushima et les 30 ans de Tchernobyl ; on prévoit plutôt de faire quelque chose autour du 25 avril, action avec banderolle..et présence une ou deux matinées sur le marché précédent ; organiser une réunion CAN mi mars pour préparer. Aline lance également une commande groupée d’enveloppes proposée par le réseau SDN.
  • Astre et le projet de centrales photovoltaïques villageoises : Lionel Jacotot nous fait le point ; à la dernière réunion publique à Saint Juste de Claix la mairie a très bien reçu mais il y avait peu de monde ; au total, 90 contacts de type différents ont été pris. Une réunion va avoir lieu pour constituer des groupes de travail ; le but est de créer une société coopérative. Des contacts sont également pris avec des entreprises locales pour leurs toits. D’autres réunions sont prévues sur Saint Jean et Saint Marcellin, pour élargir le périmètre concerné. Un questionnaire de contact a été distribué ( je le mets en pièce jointe). La discussion fait apparaitre que les gens souhaiteraient une information plus précise sur les différents modes de participation et que le périmètre géographique soit aussi mieux défini.
  • Center parcs : Pas de nouvelles récentes ; PCSCP cherchent des renseignements sur le tracé des conduites prévues pour le rejet des eaux usées qui doit aboutir à la Station d’épuration de Saint Sauveur ( crainte qu’elles passent près de captages d’eau potable dans des terrains extrêmement instables). Ils ne peuvent avoir accès aux plans… Michèle Bonneton rappelle que la loi Censi-Bouvard (qui accorde de lazrges avantages fiscaux à Pierre et vacances) arrive à son terme en 2016. Les Verts ont demandé sa suppression et de réorienter les subventions pour l’aide au logement en montagne….
  • Loi sur la biodiversité : Michèle Bonneton nous informe de quelques avancées : la signature du protocole de Nagoya pour ne pas breveter le vivant ; le principe du préjudice écologique devrait être inscrit au code civil et permettre de se retourner contre les pollueurs( le projet doit revenir à l’AN en deuxième lecture) ; exonération des taxes foncières sur les zones humides ; protection des alignements d’arbres ; obligation de tenir un registre des utilisateurs de phytosanitaires..
  • Semaine pour des alternatives aux pesticides : Pierre nous dit que 50 chercheurs associés (réunis au Japon) font pression sur l’Europe pour faire cesser l’emploi des pesticides responsables entre autres selon eux de l’augmentation de la maladie de Charcot ; des médecins se sont regroupés en Auvergne pour dénoncer les perturbateurs endocriniens .Suite à l’émission « cash investigation » plusieurs pétition circulent sur le net pour faire interdire deux pesticides. Nous prévoyons cette année de faire passer un film aux méliès le 20 mars (dimanche à 18h) « pesticides mon amour », Pierre animerait la discussion en fin ; contact a été pris avec le cinéma qui cherche à avoir le film.

Pour l’année prochaine, Pierre souhaiterait faire venir une « grosse pointure » et inviter le monde de l’apiculture, d’autres associations pourquoi pas au Diapason; il s’occupe des contacts.

  • Sur le problème des nuisances olfactives sur saint Marcellin et les alentours ; il s’agit bien d’odeurs liées au problème du compostage des déchets verts et au transport. A quel moment ? Martine suit le dossier pour nous et nous informera. Une lettre va être envoyée également pour demander des explications.
    • Sortie annuelle : on l’envisage pour le mois de juin sur le Vercors suivant la proposition de Jean Paul ; il faudra fixer la date, plutôt vers la fin juin.
    • Suite à une rencontre avec C. Bessac après l’AG, il se dit intéressé par une action commune pour la semaine Alimenterre en novembre ; on en parle à la prochaine réunion de CA.

L’AG se termine par le pot de l’amitié et les discussions continuent un moment.

Pour tous ceux qui n’étaient pas présents, je rappelle qu’il vaut mieux payer sa cotisation rapidement en envoyant votre participation directement à notre trésorier Didier Brun à l’adresse en en-tête : chèques à l’ordre de GSE (30€ pour imposables, 10 € pour non imposables, 5 € pour étudiants et chomeurs).

A bientôt votre secrétaire, Monique Baudoin

Le 15 fev 2016.

Annexe 1 :

Annexe 1 : rapport d’activité du Président pour l’année 2015 :

Dans l’ensemble au cours de l’année 2015, GSE a initié peu d’actions ; le projet de venue de Gaël Derives pour la COP 21 est finalement tombé à l’eau, après plusieurs reports de sa part.

Quelques rappels, concernant :

- La participation à la conférence de la Sône sur la centrale d’enrobés en avril 2015 ; pas de nouvelles particulières depuis si ce n’est que le SICTOM envisage de l’installer sur le site de l’ancien incinérateur (ils auraient les moyens de dépolluer le site mais sur quel périmètre ?). C’est déplacer un problème de pollution….

- L’ex CAN s’est réuni pour faire don par l’intermédiaire de GSE d’un reliquat de 196 € offert à la CRIIRAD (qui inclut notre abonnement). Sinon, aucune action cette année.

- SICTOM, Jacques et Brigitte ont participé aux différentes réunions et nous en font le compte rendu : décision de faire une lettre ouverte ; un petit groupe de travail issu du CA s’est réuni pour proposer une trame.

- Centers parcs ; participation à l’assemblée générale de PCSCP ; présence de Aline pour représenter GSE lors de la venue de Alternatiba tour à Saint Antoine. Agnès embauchée par PCSCP pour gérer le site….

- Participation aux réunions organisées par Astre sur les centrales photovoltaïques villageoises de plusieurs membres de GSE ; diffusion de l’information.

- Contrats rivières : il a été adopté mais les travaux ne commencent pas. Pas de réunions en ce moment. Participation de pierre Feugier à la conférence sur la Cumane à saint Vérand en avril 2015

- Organisation d’une sortie nature au col de Vassieux le 7 juillet 2015 avec JP Vieron pour la découverte de la flore. A poursuivre.

- Programme leader +terre d’échos est mis en place par le syndicat mixte. Avec un budget de 3,7 M d’euros il s’agit de territorialiser l’économie rurale. Plusieurs membres de GSE y participe dont Pierre en tant que représentant de l’association. Depuis la dernière réunion, le président est J.C Darlet ; le découpage des groupes a changé : « groupe alimentation, agriculture, forêt » et « groupe culture, environnement, éducation ». C’est un peu dommage de séparer l’environnement du groupe précédent….

CR de l'AG du 28 février 2015 à Saint marcellin

De 15h à 17h, AG statutaire

. présents :15 + 2 procurations ( le quorum est atteint) .Agnès Sagnol représentait ENI.

Michèle Bonneton, députée de la 9ème circonscription nous fait l’honneur d’assister à notre assemblée générale.

  • Le président Pierre Feugier présente le rapport d’activité pour 2014 et fait un rapide bilan moral . Cf annexe 1

Le rapport d’activité et le bilan moral sont approuvés à l’unanimité

  • Didier Brun, trésorier présente le bilan financier de l’exercice 2014 ( voir annexe2) . approuvé à l’unanimité (moins une abstention, la sienne). Il précise l’évolution des adhésions (27 pour 28 l’an passé) : un bilan de 22+4 personnes qui ont réadhéré, 6 qui n’ont pas réadhéré ( quelques oublis) et 1 nouvelle adhésion.
  • Cotisations : il est décidé de maintenir le prix de la cotisation à 10€ pour les non imposables, à 30€ ( déductibles des impôts à 66% avec reçu, ce qui ramène la cotisation à 10 €) pour les imposables et de 5€ pour les étudiants et les chômeurs. Remise des reçus.
  • Election du CA . Pas de changement, le CA se représente dans son entier, pas de nouveau candidat :il se compose comme suit : Pierre Feugier, Didier Brun, Monique Baudoin (bureau qui se représente), Claudette Terpan, Jacques Lernoud ( s’occupe plus particulièrement des déchets et relations avec le SICTOM), Martine Pucel, Aline Pennors ( CAN), Brigitte Briel qui nous représente dans diverses instances (CLD…).

Elu à l’unanimité.

  • Discussion sur Center Parcs : depuis la décision du Tribunal administratif, les travaux sont en principe suspendus jusqu’au jugement qui doit avoir lieu en mai ou juin, mais ils auraient sûrement continué si des volontaires ne s’étaient pas installés dans la maison forestière de la marquise où ils forment la « marquizad » ( Zone à défendre) ; il ne s’agit pas d’un groupe homogène ; ils ont construit des cabanes dans les bois autour et reçoivent le soutien de nombreuses personnes très variées du coin qui les ravitaillent et se trouvent fréquemment arrêtés par des barrages de gendarmes qui demandent les papiers, inspectent les voitures et ne laissent pas forcément passer sur la RD20f bloquée par arrêté préfectoral depuis la fin décembre.

Lionel Jacotot vient présenter le collectif «contre la violence et pour la liberté d’expression » qui s’est constitué après les évènements des 7 et 8 février ( voir en annexe les documents). Ils ont décidé de lancer un appel à témoins (diffusé dans la presse locale et les associations) et une lettre ouverte aux élus. GSE prête sa boite aux lettres pour l’appel à témoins.

La discussion porte sur le rôle des élus locaux qui soutiennent le projet et du coup, prennent des mesures « particulières » : apposition de banderoles sans consultation du Conseil municipal pour certains(ex Dionay), refus du maire de dernière minute d’une salle pourtant accordée à une journée sur les zones humides à Viriville ( organisée dans le cadre des journées européennes sur les zones humides, sans aucune référence à center parcs) qui a dû être annulée au dernier moment, etc…La discussion porte aussi sur les rapports avec les médias : intéressante émission sur la 2 (envoyé spécial), mais difficultés de communiquer pour certains journalistes avec des occupants de la ZAD pas toujours au courant…..

Une initiative a aussi démarré le 16 janvier sur le thème, proposer des alternatives au Center parcs ; les deux réunions n’ont pas abouti à des initiatives ( pour info : la Fondation de France a proposé une « médiation » sur ce thème ; la CGT de Voiron, opposée au projet de center parcs lance aussi des pistes…)

Pierre Feugier rappelle que l’opposition au projet de GSE est fondée sur deux aspects : l’aspect environnemental (installation sur une tête de bassin versant, sur une zone humide de première importance) et l’aspect financier qui est un véritable scandale ; il dénonce les mensonges (surtout par omissions)du Conseil Général et le rôle de l’ancien maire de Roybon (endettement de sa commune). Il souhaite proposer à PCSCP de réunir toutes les associations de la région (côté Isère et Drôme) pour organiser une très grosse manif, peut-être une réunion publique fin avril ou fin mai.

Michèle Bonneton nous apprend recevoir des lettres de gens mécontents de Pierre et Vacances ( baisse de moitié des loyers qui leur étaient versés car manque de fréquentation), que le center parcs installé dans la Vienne ne trouve pas d’acheteurs pour ses cottages ; elle évoque aussi la niche fiscale dite « pierre et vacances » qui permet aux acheteurs de cottages de bénéficier d’un large abattement fiscal…. Depuis l’AG, nous avons reçu un dossier d’un membre d’une association du Jura, le « pic noir » qui se bat également contre de nouveaux projets de center parcs dans le Jura à Poligny ; il souhaite lui aussi dénoncer le scandale financier lié à cette opération validée par le CG du Jura ;il y a également un projet en haute Saône….

  • Les contrats –rivières : le contrat rivière pour le sud grésivaudan entre dans sa phase opérationnelle ( 25M sur 6 ans pour toutes les rivières du sud grésivaudan). Pierre Feugier et Eric Barrière, garde pêche et représentant de l’APMA (pêcheurs) se proposent de rencontrer le maire de Montagne , président du « contrat-rivière SG » et la nouvelle chargée de mission sur ce sujet. Bernard Bachasson sera à nouveau invité à saint Vérand pour faire le point sur ces contrats.
  • Décharges sauvages : Claudette terpan se propose de faire une tournée répertoire des décharges sauvages avec ce même M. Barrière.

Le temps imparti pour l’AG étant largement terminé, nous n’avons pas eu le temps d’évoquer tous les sujets qui le seront lors d’une prochaine réunion. Mme Bonneton clôture notre AG en évoquant ses inquiétudes quant à la loi sur la transition énergétique en train d’être détricotée par le Sénat ; que donnera la commission mixte paritaire ?

Pour terminer nous signalons que notre collègue Brigitte Briel (membre de notre CA) est candidate pour les élections départementales du 22 mars ( Rassemblement Citoyen). Nous vous invitons à assister à une des soirées de présentation :

- Saint Antoine, le 6 mars 19h30, local technique près pompiers

- Vinay, mardi 10 mars 20h

- Cognin les gorges jeudi 12 mars 19h30 salle du conseil

- Saint Hilaire du rosier vendredi 13 mars 19h30 salle Doyon (Gare)

- Saint Romans mardi 17 mars 19h30 salle du rocher face mairie

- Saint Marcellin jeudi 19 mars 19h30 salle 7 espace saint Laurent en présence de Michèle Bonneton, députée

A partir de 17h 30, deux films du festival décentralisé de la FRAPNA :

SilentSnow
Jan VAN DER BERG & Pipaluk KNUDSEN-OSTERMANN// Pays-Bas, version courte : 14’

Les plaines de l'Arctique sont un exemple éminent de la beauté intégrale de la nature : un rien infini où seuls très peu de gens savent comment survivre. Mais des pesticides dangereux sont silencieusement en train de s'accumuler ici, empoisonnant ses habitants . La version courte ne donne pas d’explications mais on comprend que les populations « marginales » sont aujourd’hui les plus touchées par nos émissions de pollution comme par les changements climatiques.

La guerre des graines Stenka QUILLET & Clément MONTFORT // France, 52’

Un film vraiment intéressant, plein de dynamisme et d’humour pour nous inviter là aussi à résister en soutenant tous ceux qui essayent en France et ailleurs de conserver la biodiversité en agriculture face aux géants ogres des multinationales de l’agro-industrie.

La séance s’est terminée par un pot de l’amitié.

Pour tous ceux qui n’étaient pas là, je rappelle que la cotisation (voir « cotisations page 1) est à envoyer à notre trésorier (adresse en haut) et les chèques à l’ordre de GSE.

Je joins les reçus fiscaux à cet envoi.

Amitiés à tous et à bientôt la secrétaire

Monique Baudoin ( le 6 mars 2015)

APPEL À TÉMOIGNAGES

Depuis quelques temps, dans le canton de Roybon et environs, nous déplorons les comportements agressifs envers des citoyensde la part de personnes, agissant seules ou en groupe se disant favorables au projet Center Parcs en forêt de Chambaran.

Jusqu'à présent ces agissements, parfois très violents, n'ont donné lieu à aucune réaction des autorités et responsables locaux, et ont bénéficié d'une totale impunité.

Nous nous devons d'alerter la population et les autorités compétentes afin que ces exactions cessent. Nous ne pouvons pas accepter que certaines personnes empêchent la liberté de circulation, menacent ou agressent.

Nous lançons donc un appel à témoignages afin de constituer un dossier que nous utiliserons de manière adéquate pour que nos libertés soient respectées.

Vous pouvez témoigner :

  • soit par courrier à l'adresse suivante : Appel à témoins Chambaran c/o Grésivaudan Sud Ecologie MAISON DES ASSOCIATIONS – 9 rue du Colombier 38160 St Marcellin
  • soit par mail : contact-def-opp-cp@riseup.net

Soyez aussi précis que possible sur le lieu, l’heure, les circonstances et les faits. Nous ajouterons votre témoignage aux nôtres. Pour qu’il soit valable, il doit être nominatif.

Mais vous pouvez aussi donner l'adresse ou le mail d'un ami, ou faire un témoignage anonyme si les pressions que vous subissez sont trop fortes. Vous serez ainsi informé de la suite de notre action, y compris des suites juridiques éventuelles.

POURQUOI CET APPEL ?

Certaines personnes exercent depuis des semaines des pressions physiques, ou morales soit par internet, soit par téléphone, allant jusqu'à des menaces de mort. Nous déplorons également de nombreuses exactions telles que incendies, coups, pneus endommagés, censure, qui visent les opposants au Center Parcs en tant que tels.

Durant le week-end du 7-8 février 2015, des groupes organisés, se disant favorables au projet de Center Parcs, ont établi en toute illégalité des barrages filtrants sur la voie publique pour empêcher la circulation. Seules les personnes pro-center parcs se voyaient libres de passer. Les autres se voyaient menacées, retardées, bloquées parfois même agressées. Des gendarmes ont observé ces exactions sans intervenir. Ils ont dans certains cas, procédé à des contrôles qui débordaient la légalité (fouille de voiture sans mandat...).

Choqués par ces agissements, nous allons interpeller les pouvoirs publics et les élus pour qu'ils prennent la mesure des événements afin d’empêcher leurs répétitions.

C'est la raison du présent appel à témoignages . Ensemble nous serons plus forts pour faire respecter le droit.

TEMOINS OU VICTIMES N'HESITEZ PAS À TEMOIGNER

Collectif pour la liberté d'expression