Bienvenue sur le site de GSE

L'Association Grésivaudan Sud Ecologie créée en 1988 a pour objet la protection de l'Environnement et la diffusion des idées et thèmes de l'Ecologie.Elle regroupe une trentaine d'adhérents et concerne le canton de Saint Marcellin et les communes voisines des cantons de Pont en Royans et Vinay dans le département de l'Isère.. Membre de la FRAPNA -Isère depuis 1995 , elle est depuis décembre 2005 agréée pour la protection de l'Environnement par la Préfecture de l'Isère.

L'association se réunit en séance plénière plusieurs fois par an (1 AG et environ 2 ou 3 réunions) et en CA de façon régulière

L'association GSE est ouverte à tous ceux que les questions d'environnement préoccupent et intéressent .

les coquelicots en hiver

Belle réussite du rassemblement du vendredi 7 décembre, où, répondant à l’appel national de l’association « Nous voulons des coquelicots », c’est un peu plus d’une centaine de personnes qui sont venues, passées ou restées de 18h30 à 19h30 pour dire leur volonté de tenir jusqu’à l’interdiction définitive des pesticides de synthèse. Deux à trois fois plus nombreux que le 2 novembre, venus aussi d’horizons plus divers ( quelques gilets jaunes parmi eux) les manifestants se sont d’abord rassemblés devant la mairie de Saint Marcellin où les représentantes du collectif Astre GSE ont rappelé l’origine du mouvement, lu la lettre nationale qui appelle chacun à faire signer la pétition autour de soi, à contribuer à élaborer une carte de France des pesticides et à semer partout coquelicots, bleuets et autres fleurs sauvages…Depuis les marches de la mairie, ils ont entonné en chœur une adaptation des « gentils coquelicots ».

« … peu à peu la nature se vide De vie sauvage, soyons lucides

C’est à cause des pesticides qu’ya plus d’coquelicots, m’sieurs dames, qu’ya plus de coquelicots…

Ces poisons partout répandus, jusque dans chaque individu

Dans la terre , dans chaque goutte d’eau, ya plus de coquelicots…. »

Puis tout le monde s’est déplacé jusqu’à la terrasse devant Biocoop Centre-ville, rejoints par de nouveaux arrivants pour déguster un délicieux bol de soupe fabriquée par des bénévoles du collectif et de Biocoop dans l’atelier du magasin. Ce fut un moment convivial et militant où d’autres associations présentes sont intervenues : « Noix , nature et santé » une association récente créée dans la zone de la grande Communauté de communes et qui compte déjà 170 adhérents ; « Campagne Glyphosate » dont le représentant C . Astori a projeté un court film clip intitulé « j’ai des pesticides dans les urines, et toi ? » ; il s’agit de participer à une campagne d’analyses d’urines accompagnée d’un éventuel dépôt de plainte : de nombreux formulaires d’inscription ont été distribués. On peut s’en procurer en contactant le collectif Astre -GSE.

Chacun est reparti avec sa feuille de pétition et la volonté de revenir le prochain premier vendredi du mois de janvier.

Amis des coquelicots, GSE vous invite le 7 décembre à 18h30

Le collectif Astre-GSE vous invite à participer au rassemblement devant la mairie et Biocoop centre-ville de Saint Marcellin le vendredi 7 décembre de 18h30 à 19h30 dans le cadre de la campagne « Nous voulons des Coquelicots » qui a lieu chaque premier vendredi du mois, dans toutes les villes et villages de France. Nous étions une quarantaine le 2 novembre, malgré la pluie, soyons plus nombreux cette fois, pour réclamer l’interdiction des pesticides de synthèse, poisons qui détruisent tout ce qui est vivant.

Une soupe chaude préparée par GSE et Biocoop vous permettra de résister aux frimas et de prendre en charge la pétition à faire signer autour de soi. Venez nombreux avec un coquelicot(factice) à la boutonnière ou un vêtement de la même couleur et si vous le pouvez, un bol ou autre récipient pour déguster la soupe.

vous pouvez aller sur le site national de l'association qui vous fournira beaucoup d'informations et même des textes de chansons pour animer notre soirée (Nous voulons des coquelicots) .

Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans; la moitié des papillons en vingt ans; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes.

vous pouvez aussi consulter la loi qui interdit aux collectivités l'usage des pesticides dans les lieux publics. Demandez à ce qu'elle soit respectée.

. Le manifeste sera présenté ainsi qu’une pétition à faire signer qui vous sera distribuée .

le 2 novembre à saint marcellin:

Insecticide mon amour aux Méliès le 20 mars, une réussite

Dans le cadre de la semaine pour des alternatives aux pesticides,

GSE avait organisé la projection du film "Insecticide mon amour"

en collaboration avec le cinéma Les Méliès à Saint Marcellin le dimanche 20 mars à 17h30.

la salle de cinéma était pleine (plus de 100 personnes) et le public est resté presqu'en totalité pour suivre les explications données par

Pierre Feugier, apiculteur et président de notre association GSE et de l'association "les fruits retrouvés et participer au débat sur ce sujet.

Une réussite que cette soirée que le réalisateur qui en a été informé par la programatrice des Méliès a bien appréciée.

L'association ASTRE

L'association ASTRE qui promeut les énergies alternatives et les initiatives citoyennes vous fait le bilan des premières réunions.

VOUS SOUHAITEZ ÊTRE ACTEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ?

INVESTISSEZ DANS UN PROJET COLLABORATIF D'ÉNERGIES RENOUVELABLES SUR LE TERRITOIRE !

CENTRALES VILLAGEOISES PHOTOVOLTAÏQUES CITOYENNES

Mutualisation de toitures sur les communes de la Bourne à l’Isère et du Royans

Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous pouvez rejoindre les citoyens, les collectivités et les entreprises qui s'unissent pour produire ensemble de l'énergie renouvelable sur le toit de bâtiments publics ou privés.

Comment ? En soutenant l’association porteuse du projet, et/ou en participant au capital de la centrale et/ou en louant une partie de votre toiture.

L’association ASTRE Sud Grésivaudan vous invite à une RÉUNION D'INFORMATION, à :

St JEAN en ROYANS, le jeudi 25 février, à 20H, salle ACTIV Royans.

Pour en savoir plus sur la démarche : centrales villageoises